Budget rénovation : comment le calculer et le respecter ?

Publié le : 01 juin 20223 mins de lecture

Tout d’abord, les montants des travaux d’amélioration doivent être estimés bien avant le commencement du chantier et tenir en compte toute l’étape, du gros ouvrage aux achèvements. Pour mieux comprendre cette étape nécessaire au bien-être et aux économies, il est approprié de mesurer avec précision chaque paramètre. Voici quelques idées pour vous y appuyer dans vos rénovations.

Les opérations classiques : eau et électricité

Il est cependant possible de proposer quelques évaluations moyennes pour les ouvrages de rénovation, comme l’installation de réseau d’eau et l’électrique. Si vous prévoyez une rénovation complète de cette dernière installation, en demandant à un ouvrier d’examiner et de rétablir aux règles toutes vos pièces, il faut évaluer en moyenne 70 à 110 euros HT par m². Ainsi, la restauration électrique d’un logement de 60 m² s’estime entre 4 000 et 6 000 euros. Si vous désirez encore faire réhabiliter le réseau d’eau dans la douche, la cuisine, les toilettes, le budget de rénovation peut monter à 600 jusqu’à 800 euros du m².

Prix variable selon le type de chantier

Pour évaluer le coût de vos travaux de rénovation, vous devez évaluer le niveau de complexité de réhabilitation. Si la rénovation est importante, comme la rénovation totale d’une habitation ou la modification d’une grange en logement par exemple, il est raisonnable de planifier un budget élevé jusqu’à 1 000 euros du m². Le tarif change énormément en fonction de l’emplacement, si la maison est difficile d’accès ou aux côtés d’une zone de chantier non sécurisé, alors le prix peut avoir une augmentation. Pour une restauration légère ou moyenne, comme le renouvellement complet d’une chambre, le budget suffisant est souvent compris entre 350 et 700 euros par m².

Les travaux de finition et de décoration

Remplacer un parquet ou un plancher en vinyle, retaper les peintures pour rendre un aspect convivial à un logement sans payer très cher. Le montant d’une rénovation légère est souvent inclus entre 40 et 150 euros HT du m². Tout résulte de la qualité des matériaux employés et des volumes des salles à renouveler. Par exemple, enlevez une moquette, puis poser un parquet épais peut valoir entre 40 et 150 euros HT. La peinture des murs d’une pièce par un artisan professionnel est estimée entre 25 et 35 euros le m² pour des œuvres de peintre facile sans blanchiment des supports. Le tarif peut augmenter s’il se comporte d’un enduit ou d’un béton ciré allant jusqu’à 40 euros par m².

Plan du site